Quelles expos de street art aller voir à Paris ?

Contenu commercial | Nouveaux clients seulement | 18+

Le street art a pris une place considérable dans la culture francophone et notamment dans la ville de Paris, qui a de plus en plus de mur arborant de magnifiques œuvres d’art, par exemple dans le 10ème arrondissement. Plusieurs bâtiments sont devenus des tableaux pour les « graffeurs » mais il y a périodiquement des expositions où cet art, souvent décrié, est mis en avant comme en début d’année où cette nouvelle génération a pu démontrer tout son talent à la fondation EDF. Voici les lieux incontournables de ces expos en plein air.

Le circuit du canal de l’Ourcq

Depuis maintenant deux ans, l’art urbain du côté de l’Ourcq est devenu une véritable référence pour les amateurs du genre. Il est important de préciser que le parcours est en libre accès et qu’il est possible d’y effectuer une promenade à vélo, en bateau ou à pied pour admirer le travail des artistes ayant collaborés pour l’élaboration des œuvres exposées. Le parcours commence à la place Stalingrad dans le 19e arrondissement de Paris jusqu’à Aulnay-sous-Bois. Les touristes pourront donc profiter d’une exposition qui s’étend sur toute la rive, sur environ 10 km. Les œuvres sont éparpillées un peu partout sur les berges, au détour d’une ruelle ou encore sur un pont.

Street art Paris

Place Igor Stravinsky

C’est un des streets art qui attirent le plus les touristes et il est affiché dans le 4e arrondissement à la place Igor Stravinsky, à quelques pas du centre Georges Pompidou. Cette fresque mesure pas moins de 350 m2, c’est un visage avec un index sur la bouche, dessiné par l’artiste Jeff Aerosol. Cette image invite les gens à être plus attentif à tous les bruits qui les entourent dans la ville.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le skate Park de Bercy

C’est surement un des parcs les plus tagués de la capitale et il se trouve au 128, quai de Bercy dans le 12e arrondissement de Paris. Les artistes qui ont participé à la réalisation des centaines de graffitis présents dans le parc ont voulu rendre hommage à la culture skate. Sur plus de 800 m2, les murs sont remplis de tags et de graffitis en tout genre et de toutes les couleurs. Ici, il n’y a pas vraiment de dessin à part entière, mais plutôt la trace du passage d’un skateur par le biais de ce que l’on appelle un « blaze », ou un pseudonyme, tagué. Grâce à ce mélange riche en diversités et en couleurs, l’ambiance du parc reflète un peu celle dans les jeux vidéo américains.

Street art skate park

Les murs du Point Éphémère

Situés au 200, quai de Valmy dans le 10e arrondissement de Paris, plusieurs artistes, dont Thomas Vuille, ont contribué pour faire des murs bordant l’ancien dock de véritables tableaux d’art. Cet endroit est aujourd’hui un lieu d’expression pour les artistes car c’est avant tout un endroit dédié à la fête et à la culture. L’exposition recouvre les murs mais aussi une partie du quai. On peut y voir entre autre le célère M. Chat peint en jaune par Thomas Vuille.

Point Ephemere

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.
+18Les jeux d'argent et de hasard sont resérvés aux personnes majeures.
Jeu responsable