Ces artistes qui détournent le mobilier urbain

Nouveaux clients seulement | Contenu commercial | 18+

Pour nous, le mobilier urbain est sans intérêt, banal et disgracieux. Il doit juste être « utile ». Pour d’autres, c’est une source d’inspiration intarissable. Meet My Paris vous propose une sélection de street artistes parisiens qui modifieront votre perception des poteaux anti-stationnement, des panneaux de signalisation ou des grilles d’aération.

Le CyKlop

Comme son nom l’indique, cet artiste donne vie aux potelets anti-stationnement en leur offrant un oeil, un regard. A l’aide de pochoirs et de bombes aérosol, il crée des petits monstres très colorés et amusants, sinspirant de « l’art populaire, du manga, de la BD, des toys… ». Pour information, il vient d’accompagner des jeunes du Centre culturel du 13ème arrondissement dans la création de personnages de BD sur les potelets de la rue Goscinny. Vous y croiserez la famille Simpson, Batman, le Marsupilami et bien d’autres. A voir absolument !

Clet

D’origine bretonne, Clet Abraham travaille entre la France et l’Italie. Considérant les panneaux de signalisation comme « bêtifiants », Clet s’attache à leur donner une autre signification sans pour autant nuire à leur visibilité. Par exemple, un panneau indiquant une voie sans issue devient une croix pour un christ crucifié. Un panneau « sens interdit » devient une planche portée sous le bras par un homme qui marche. Pour voir ses créations, rendez-vous à Montmartre ou rue de Rivoli au niveau de la Tour Saint-Jacques.

OakOak

Jamais à court d’inspiration, cet artiste d’origine stéphanoise a probablement déjà travaillé sur tous les supports présents dans la rue : poubelles, bornes, bouches à incendie, grilles d’aération, fissures murales, trottoirs, escaliers…la liste est encore longue. Toutefois, ses œuvres pleines de malice (souvent des installations) ont une durée de vie très courte. S’il est moins connu que les deux artistes précédents, la qualité de son travail devrait bientôt lui amener une plus grande notoriété.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.
+18Les jeux d'argent et de hasard sont resérvés aux personnes majeures.