À la découverte du Paris insolite

Contenu commercial | Nouveaux clients seulement | 18+

Visiter Paris, c’est bien évidemment la tour Eiffel, l’Arc de Triomphe, le musée de Louvre, Notre Dame et tous les autres grands monuments de la Capitale. Mais il existe un Paris plus insolite, méconnu mais très surprenant. Petite sélection de lieux parisiens insolites. 

Au royaume des morts

Commençons par le plus célèbre, les Catacombes ou ossuaire municipal. C’est un véritable voyage hors du temps, qui raconte une partie de l’histoire de Paris. À 20 m sous terre, c’est un véritable labyrinthe, aménagé dès la fin du 18e siècle pour accueillir les restes de 6 millions de Parisiens, beaucoup d’inconnus, mais aussi très certainement les restes de Jean de la Fontaine, Charles Perrault, François Rabelais, Danton, Robespierre… Vous visiterez un long enchevêtrement de couloirs obscurs et de galeries étroites, avec une mise en scène de la mort, accompagnée de sentences et poèmes. L’entrée se situe 1 avenue du Colonel Henri Rol-Tanguy dans le 14e arrondissement et des expos sont organisées.

Dirigeons-nous ensuite vers le cimetière du Père Lachaise. C’est le cimetière le plus visité du monde, mais il reste insolite par son histoire et la présence de femmes et d’hommes célèbres. La tombe d’Oscar Wilde est particulièrement surprenante, en forme de sphinx, et la pierre est recouverte de traces de rouge à lèvres des baisers de centaines d’admiratrices. En parcourant les allées du cimetière, vous découvrirez bien d’autres apparitions étonnantes. L’entrée principale se situe au 16 rue du Repos dans le 20e arrondissement.

Catacombes Paris

Chez les artistes à Montmartre

Sur la butte Montmartre, ne passez pas à côté du Sacré-Cœur, mais un peu plus bas en prenant la rue Norvins, vous arrivez sur la Place Marcel Aymé 18e arrondissement, et là devant vous, un homme tente de traverser un mur, c’est le célèbre Passe-Muraille. C’est une sculpture réalisée par Jean Marais, pour rendre hommage au héros d’une nouvelle de l’écrivain, également célèbre au cinéma.

Un peu plus loin, rue Eugène Carrière dans le 18e arrondissement, une statue mosaïque étonnamment vivante semble vouloir vous interpeler. C’est un homme qui se penche à la fenêtre, avec des rideaux de pierre qui battent au vent ! Œuvre insolite à admirer.

Statue

Des sourires et des trompe-l’œil

Rue Saint-Maur dans le 11e arrondissement, montrez que vous êtes heureux de vivre. Trois miroirs sont cachés dans cette rue, trouvez-les et souriez en vous regardant. Il est aussi autorisé de faire des grimaces !

La rue mystérieuse au 23 rue des Blancs-Manteaux, 4e arrondissement. Nous sommes en plein Marais, à cette adresse vous découvrez une porte entrouverte et derrière une ruelle mystérieuse, sans nom. Vous voulez aller voir, mais attention c’est une illusion d’optique !Très frustrant, mais très épatant !
L’endroit le plus connu du 13e arrondissement est la place d’Italie, mais où est-elle ? Heureusement il y a un plan géant à quelques pas, Place Souham. Une immense mosaïque blanche et noire représente un plan détaillé du 13e arrondissement sur la façade d’un immeuble.

Début de partie à l’Oya Bar

Pour terminer cette escapade insolite, rien de telle qu’une petite pause avec rafraichissements à l’Oya Bar. Particularités de ce lieu, pas d’alcool et au moins 250 jeux de société à partager en famille, avec des amis, ou les joueurs du moment. C’est une nouvelle partie insolite qui commence ! Adresse : 25 rue Reine Blanche 13e arrondissement.

Oya Bar

Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.
+18Les jeux d'argent et de hasard sont resérvés aux personnes majeures.
Jeu responsable